Fête de la libération

La fête de la Libération

Vue de la foule sur la place du Bourguet pour la montée des couleurs célébrant la libération de Forcalquier

Cette fête laisse peu de traces écrites et s’inscrit dans la mémoire orale. Pas de rapport officiel, juste quelques articles de presse relatent l’immense joie, un salut au couleur qui rassemble sur la place du Bourguet habitants et autorités ou encore une minute de silence au cimetière.

Page du journal Forcalquier libre relatant la ibération de la ville
Articles du journal Forcalquier libre décrivant la libération de la ville

Les témoignages du capitaine Allibert et de Nellianto Gérardini confirment cette ambiance.

Témoignage du Capitaine Allibert
image

Forcalquier reçoit la Croix de Guerre

Le 19 juin 1949, l’héroïsme et le courage des forcalquiérens sont récompensés. La ville reçoit la croix de guerre avec étoile d’argent des mains du général Magnan.

Cette récompense est épinglée sur un coussin, brodée aux armes de la ville par Mademoiselle Simone Coupier, et tenu par Clairette Pascal, dont le père fut fusillé le 8 juin 1944. Depuis cette date, la Croix de Guerre est exposée dans la salle du conseil municipal  et dans le blason de la ville.

Article de jurnal décrivant la remise de la croix de guerre à la ville de Forcalquier