Les baraquements militaires

Les baraques militaires

Vue des baraques à l'abandon après la guerre

Sur l’emplacement de l’actuelle école maternelle, il existait en 1940 un baraquement militaire destiné à l’origine à l’accueil des troupes. Ce cantonnement a finalement servi de lieu d’accueil temporaire pour les réfugiés lorrains, espagnols puis à l’Association sportive de Forcalquier.

Le 5 mars 1952 la ville délibère pour détruire ce baraquement devenu vétuste, afin d’y construire l’école maternelle.

Délibératin du Conseil municipal de Forcalquier le 5 mars 1952

Pendant la guerre, la ville doit faire face à un afflux considérable de fréquentation : troupes de passages, réfugiés aux statuts divers, juifs, lorrains, espagnols, évacués de la zone côtière, enfants des zones de bombardement qui fuient les villes.

De nombreux immeubles sont réquisitionnés et des baraquements s’élèvent en divers lieux. La solidarité s’organise avec des appels à la population pour des dons en matériels. De nombreux documents témoignent dans les archives municipales, de cette vocation d’accueil et de repli.

Descriptif des contonnements par l'intendance militaire
Liste et descriptif des baraquesmilitaires de Forcalquier